Présentation

Un peu d’histoire

L'HISTOIRE DU FESTIVAL

Le Festival Est-Ouest, initialement « Festival du pied (Un pied à l’Est, un pied à l’Ouest) » a été créé en 1989, à Die, petite ville drômoise, au pied du Vercors, par Ton Vink.

Ce festival,  de dimension internationale, a invité, chaque année,  un pays européen ainsi que des représentants des milieux artistiques (littérature, spectacle vivant, arts visuels) et culturels, représentants de la société civile (agriculture, artisanat, cuisine, sport) dans la petite ville de Die, contribuant ainsi à la découverte du pays invité,  à travers des spectacles et des rencontres. Les Rencontres Européennes de Die, organisaient, le temps d’un week-end, des débats socio-politiques.

En 1995, ce festival s’est enrichi de la création d’un Salon du Livre d’Europe centrale et orientale  (jusqu’en 2000), l’association étant le premier fonds de ressources,  en France, dans ce domaine.

En 2008, l’association, lors d’une restructuration, a repositionné ses orientations pour donner au festival une dominante « littérature européenne » tout en gardant son côté pluridisciplinaire et la spécificité des Rencontres Européennes de Die. L’essentiel des manifestations se déroule sur le Village du Festival, près du théâtre. Ces manifestations (rassemblant plus de 10 000 spectateurs chaque année) rayonnent sur Die, le Diois, le Département  et sur un large Sud-Est de la France.

Ce festival est géré par  l’association Festival Est-Ouest / Théâtre de Die (Conseil d’administration et salariés permanents).

LES MISSIONS

• Mise en œuvre d’un  événementiel fort, (créé pour nourrir les échanges entre l’Est et l’Ouest)  promouvoir  le dialogue interculturel et la rencontre (constitution de réseaux).

• Privilégier le dialogue : de nombreux  invités de la manifestation  sont logés chez l’habitant.

• Instaurer un temps festif pour favoriser la diversification des publics.

• Par son orientation littéraire, être un acteur-référent dans le monde du Livre. De ce fait,  le public scolaire y occupe une place non négligeable.

• Se faire l’écho des grands enjeux sociétaux : Pour 2014-15-16, projet décliné autour des axes : nature, culture et transmission.

LES AFFICHES